• Gianni Margarone

Pourquoi il est important de souscrire à un 3e pilier

Mis à jour : 14 déc. 2020

Considéré comme un système robuste depuis toujours, la prévoyance vieillesse est aujourd’hui un sujet qui préoccupe plus d’un Suisse. Le régime de retraite ne suffisant plus à subvenir à nos besoins, il est devenu indispensable de combler les lacunes afin d’aborder l’avenir en toute sérénité. A l'âge de la retraite, l'AVS et le 2e pilier cumulés ne couvrent que 60% de notre dernier salaire. Malheureusement, les charges fixes restent toujours très élevées.


Le 3e pilier vous permettra de préparer votre retraite, de bénéficier chaque année d’avantages fiscaux importants, de vous protéger contre un accident ou une maladie, de mettre votre famille à l’abri ou encore de devenir propriétaire comme indépendant ! Dans cet article vous trouverez les infos nécessaires afin de franchir le pas.

Les piliers en Suisse : comment ça marche ?

Le système des trois piliers est fondamental en Suisse. A l’échelle collective, il garantit stabilité et sécurité sociale. Sur le plan individuel, il permet aux habitants de la Suisse d’envisager leurs vieux jours avec confiance financière.


Le 1er pilier est financé selon le principe de solidarité : les actifs (dont les frontaliers) et les employeurs versent chaque mois des cotisations qui servent à financer les retraites actuelles. A ce jour, l’âge de la retraite AVS est fixé à 64 ans pour les femmes et à 65 ans pour les hommes.


La prévoyance professionnelle est le 2e pilier du système suisse de prévoyance. Concrètement, il s’agit des caisses de pensions des entreprises. Ensemble, les prestations de l’AVS (1er pilier) et du 2e pilier couvrent environs 60% du dernier salaire pour un retraité.


Quant au 3e pilier, il vient combler les lacunes comme nous le verrons ci-dessous. À noter qu’il existe deux types de 3e pilier : le 3a et le 3b. Le 3a est déductible des impôts et ne peut être retiré que sous les conditions que nous verrons plus bas. Le 3b est libre, il ne permet pas d’économiser sur les impôts, mais par contre, au moment du retrait, aucune déduction n’est imposée.

Le 3e pilier : quels avantages ?

Les économies sur les impôts

Le 3e pilier est un outil formidable pour faire des économies d’impôts. En plus d’assurer une retraite sereine, si nous sommes affiliés à une institution de prévoyance du 2e pilier, le 3a permet de déduire notre revenu imposable à hauteur de CHF 6'883.- par personne et par année (chiffres à partir du 1er janvier 2021). Globalement, nous pouvons économiser jusqu’à CHF 2500.- par année sur les impôts selon les cantons. Accumulé sur plusieurs années, ce n’est pas négligeable. Pour ceux qui ne sont pas affiliés à une caisse de pension, comme les indépendants, il est tout de même possible de déduire jusqu'à CHF 34’416.- (20% du revenu net maximum).

La sécurité de sa famille

Votre famille est importante et vous souhaitez la protéger ? Le 3e pilier nous permet de mettre les membres de notre famille à l’abri du besoin s’il devait nous arriver malheur.

En cas de décès, le capital prévu au contrat sera versé aux héritiers (le conjoint survivant ou les enfants). C’est d’ailleurs un avantage du 3e pilier assurance, le capital prévu dans le contrat est versé dans son intégralité, même si l’assuré n’a payé qu’une seule prime. Le 3e pilier bancaire versera les fonds payés sur la période uniquement, ce qui est loin d’être suffisant dans la plupart des cas.

La prévoyance sur la retraite

Comme nous l'avons dit, la prévoyance en Suisse est composée de 3 piliers. Malheureusement, les 1er et 2e piliers ne suffisent plus pour espérer vivre de façon confortable une fois l’âge de la retraite atteint.

Le 3e pilier a donc été créé. Contrat facultatif basé sur l’épargne volontaire, il permet de mettre de l’argent de côté de façon régulière en vue de planifier la retraite. Avec les 3 piliers additionnés, l’assuré retrouve un revenu décent à la retraite.

La possibilité de devenir propriétaire ou indépendant

Grâce au 3e pilier, nous avons la possibilité de réaliser nos rêves !


D’une part, nous pouvons devenir propriétaire d’un logement. En effet, outre le fait que nous devons apporter le 20% de fonds propre afin de nous voir octroyer un crédit, le 3e pilier peut être intégré au montage financier dans le 2e rang. En versant le capital sur un 3e pilier, les fonds sont récupérés par la banque à l’échéance du contrat. En gros, nous remboursons notre crédit tout en bénéficiant de l’économie sur les impôts.


D’autre part, nous pouvons financer notre business. Au moment d’investir dans votre activité lucrative indépendante, il est possible d’utiliser les fonds de votre 3e pilier afin de développer vos projets d'entreprise.


Le 3e pilier : où y souscrire ?

Le bancaire et ses limites

En banque, une fois l'objectif déterminé, nous commençons à épargner le montant calculé. Malheureusement, si une maladie de longue durée survient, avec une rente totale d'approximativement 60% de notre dernier revenu, nous ne pourrons probablement plus nous concentrer sur notre épargne. La seule préoccupation sera de subvenir aux besoins vitaux tels que payer notre loyer, remplir le frigo et toutes charges mensuelles indispensables. Nous serions alors forcés de renoncer à nos projets et revoir la planification de notre retraite.


L’assurance : une épargne sécurisée

En assurance, c’est le même concept qu’en banque. En revanche, en cas de maladie prolongée, nous avons une sécurité. En effet, l’assurance épargnera à notre place, c'est ce que l'on appelle "la libération des primes". Cela permet d’être sûr de pouvoir garantir une épargne pour notre retraite ou pour nos futurs projets. De plus, il est possible d'ajouter une "rente en cas d'incapacité de gain", c'est-à-dire que l'assurance nous assure un revenu supplémentaire en cas d'invalidité afin de continuer à vivre décemment. En cas de décès, un capital est également versé, afin de sécuriser la famille ou d’assurer ses chances d’obtenir un prêt à la banque.


Bon à savoir

Peut-on augmenter le montant de notre 3e pilier ?

Oui, c’est possible. Cependant, en assurance, lors de la souscription ou l’augmentation du montant, un questionnaire de santé doit impérativement être rempli. C’est pourquoi il est fortement conseillé de commencer un 3e pilier en assurance en étant jeune et en bonne santé afin de garantir notre épargne et nos futurs projets.


Peut-on diminuer le montant de notre 3e pilier ?

Oui, c’est possible. Attention toutefois à vous assurer que vos projets d’avenir restent viables. N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers pour vous assurer que votre retraite comme vos différents projets soient assurés. Parfois, mettre le 3e pilier en pause est la meilleure solution, comme expliqué ci-dessous.


Peut-on mettre notre 3e pilier en pause ?

Oui, il est tout à fait possible de mettre notre 3e pilier en pause suivant les compagnies. En effet, durant une ou deux années, il est possible de mettre notre épargne en suspend lorsqu'il nous est momentanément financièrement impossible d'assumer nos primes. Le risque peut également continuer à être couvert pendant cette période. Les conditions dépendent des sociétés d'assurance.


Dans quel cas peut-on retirer notre 3e pilier ?

Il est tout à fait possible que nous ayons besoin de débloquer les fonds épargnés sur notre 3e pilier avant notre départ à la retraite. Différentes manières de procéder à un retrait anticipé sont prévues par la loi :

  • Vous achetez un bien immobilier pour votre propre usage ou vous souhaitez rembourser une hypothèque. Il est aussi possible de retirer son 3e pilier pour financer des travaux de rénovation ou des transformations dans son habitation privée.

  • Vous quittez définitivement la Suisse

  • Vous débutez une activité lucrative en tant qu’indépendant et vous avez besoin d’une certaine somme pour financer votre business.

  • Vous souhaitez transférer votre avoir dans un autre 3e pilier

  • Vous percevez une rente invalidité

Qu'attendez-vous pour profiter des avantages d'un 3e pilier ? Partagez en commentaire vos connaissances et questions sur la thématique et n'hésitez pas à faire appel à nos conseillers pour planifier votre épargne.


À bientôt chez ORIZON.

88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout